Daily Remedy

10 mythes sur le sexe que tu dois cesser de croire immédiatement

Savais-tu que le condom ne protège pas de toutes les ITS ?

Publié le par Daily Remedy dans Amour et Sexe
Partager sur Facebook
45 45 Partages

Certains mythes associés au sexe se perpétuent depuis trop longtemps. L’heure est venue de démystifier certaines croyances et de déceler le vrai du faux. 

Voici donc 10 mythes sur le sexe que tu dois cesser de croire immédiatement : 

@sophia_nichole

 

1. Les hommes pensent au sexe chaque 7 secondes. 

L’un des mythes les plus populaires est celui qui veut que les hommes pensent au sexe toutes les 7 secondes. Et pourtant, la vérité, c’est que seulement 23 % des hommes fantasment régulièrement au cours de la journée. Ainsi, il serait tout à fait faux de croire que tous les hommes ont des pensées érotiques plus de 500 fois par heure ! De la même façon qu’on n’a pas tous l’esprit mal tourné et qu’on ne pense pas tous croche chaque fois que quelqu’un dit quelque chose, chaque personne est différente !

 

2. Se retirer avant d’éjaculer est un moyen de contraception efficace. 

Malheureusement, il existe encore beaucoup trop de gens qui considèrent que de se retirer avant d’éjaculer est un moyen de contraception efficace. En fait, voici les vrais chiffres : cette méthode n’est efficace que 78 % du temps, tandis que la pilule contraceptive est efficace à plus de 90 % et que le condom est efficace à 85 % du temps. Le problème avec le fait de se retirer avant d’éjaculer, c’est qu’il n’y a pas que le sperme qui soit fertile. Le liquide pré-éjaculatoire l’est lui aussi. 

 

3. Toutes les femmes ont des orgasmes par la pénétration. 

À ceux et celles qui n’étaient pas au courant, il existe plusieurs formes d’orgasmes féminins, dont l’orgasme vaginal, mais aussi l’orgasme clitoridien. Ainsi, selon une étude effectuée par l’Institut Kinsey, entre 20 à 30 % des femmes n’atteignent pas l’orgasme par la pénétration. Elles ont alors besoin d’autres stimulations, alors à vous d’explorer les autres zones érogènes en stimulant le clitoris ou les mamelons, par exemple. 

 

4. Avaler du sperme peut causer un cancer de la gorge. 

Ce mythe est totalement faux. En fait, lorsqu’on cherche sur Internet, on ne trouve pratiquement rien sur l’idée que d’avaler du sperme pourrait causer un cancer de la gorge. Au contraire, un bon nombre d’articles sur les bienfaits du sperme encouragent plutôt la pratique. Pour être totalement transparente, selon les résultats des dernières études, la fellation augmente bel et bien le risque de cancer de l’oropharynx (minimalement), mais cela n’est pas du tout lié au fait d’avaler du sperme.

 

5. Le condom protège de toutes les ITS. 

Bien que le condom reste la meilleure façon de se protéger des ITS, il n’est pas infaillible. En effet, plusieurs infections peuvent être transmises malgré tout. Ainsi, l’herpès, la chlamydia et l’hépatite B peuvent être contractés même lors du port d’un condom. C’est pourquoi il faut toujours rester prudent, surtout sachant que toutes les ITS n’ont pas de symptômes visibles. Ainsi, certaines personnes peuvent te transmettre une ITS sans savoir qu’elles sont elles-mêmes infectées. 

@mikutas

 

6. Ton vagin peut devenir lousse. 

Non, ton vagin ne peut pas devenir tout étiré et mou, puisque le tissu vaginal est élastique et qu’il reprend toujours sa forme. Alors peu importe la grosseur du pénis de tes partenaires, sache que ton vagin est en sécurité. En fait, ce sont surtout les muscles du vagin qu’il faut travailler — notamment après avoir accouché — en effectuant les exercices kegel : 10 à 20 fois par jour, en allant à la toilette, retiens ton urine une dizaine de secondes avant de la relâcher. Tes orgasmes devraient être plus forts au bout d’un mois seulement !

 

7. Seuls les hommes consomment de la pornographie. 

Ce mythe ne pourrait pas être plus faux ! En effet, bien que ce soit un sujet qui ne soit pas vraiment discuté, il a été démontré qu’une grande partie des femmes consomme de la pornographie. Même que selon les faits, 25 % des utilisateurs de Pornhub sont des femmes ! Alors, qu’est-ce que les femmes regardent ? Selon une étude, les femmes hétérosexuelles aiment regarder d’autres femmes, parce qu’elles trouvent l’apparence d’une femme plus érotique que celle d’un homme. D’autres termes très recherchés sont entre autres les ménages à trois et les massages. Et psst : 85 % des femmes se masturbent, by the way

 

8. La grandeur du pénis est importante. 

Bien que ce soit propre à chacun, il faut dire qu’en grande majorité, la taille du pénis importe peu. Pourquoi ? Parce que la taille moyenne d’un vagin est de 3 à 4 pouces, tandis que la taille moyenne d’un pénis en érection est de 5 pouces. Ainsi, la plupart de tes partenaires sexuels arriveront à toucher toutes les parois intérieures de ton vagin et à te procurer du plaisir. Contrairement à la croyance qui veut qu’une femme soit impressionnée par un gros pénis, il a été prouvé que la plupart des femmes préfèrent un pénis de taille moyenne parce qu’elles ont des douleurs lorsque le membre de leur partenaire est trop gros. 

 

9. Tu ne peux pas tomber enceinte si tu es dans tes règles.

Même si le risque est moins grand, il n’est pas impossible de tomber enceinte lorsqu’on a une relation sexuelle tout en étant dans ses règles. En fait, c’est plutôt simple : c’est lors de l’ovulation que tu as le plus de chance de tomber enceinte. Cependant, comme la plupart des femmes ne savent pas quand elles ovulent, elles croient à tort qu’elles peuvent faire l’amour sans protection lorsqu’elles sont dans leurs règles. Sache que le sperme reste en vie plusieurs jours à l’intérieur de toi, alors il y a bel et bien des risques de grossesse !

 

10. Tous les couples font l’amour plusieurs fois par semaine. 

Il existe une forme de pression associée au fait de faire l’amour plusieurs fois par semaine lorsqu’on est en couple. En effet, dès que notre libido est plus basse qu’à l’habitude, on a peur que notre partenaire ne soit pas satisfait ou qu’on ne soit pas normal. Pourtant, le sexe et l’amour sont deux choses, et ce n’est pas parce que vous le faites moins souvent que vous vous aimez moins : ta libido variera toute ta vie et il est possible que tu n’aies pas envie de relations sexuelles lors de périodes plus stressantes, par exemple. Il n’y a pas de règle ! C’est à vous de communiquer vos besoins et vos désirs. Tant que ces moments d’intimité vous rapprochent, peu importe la fréquence ! C’est lorsque le sexe n’a plus vraiment de signification, qu’il devient banal et qu’on a envie que ça se termine au plus vite qu’il faut se poser des questions. La qualité vaut toujours plus que la quantité. 

@JOVNV 

 

 

Plus d’articles du même sujet : 

Tu dois cesser de croire ces 6 choses si tu veux vivre une relation amoureuse saine

Ce que les hommes pensent qu’on veut, mais dont on se fout complètement

10 choses qui rendent les gens plus (ou moins) attirants

 

Pour plus de contenu Amour et Sexe, c’est ici

Partager sur Facebook
45 45 Partages
Sauvegarder sur Pinterest

Crédit Photo: @JOVNV