Daily Remedy

Apprivoiser le lâcher prise

Le lâcher prise est un travail sur soi-même. C’est quelque chose qui s’apprend avec le temps. C’est aussi avoir assez confiance en soi et s’accepter comme l’on est.

Publié le par Gabrielle Delorme dans Bien-être
Partager sur Facebook
362 362 Partages

Tu as sûrement, à un moment ou un autre, déjà eu le sentiment de perdre le contrôle. Tu as l’impression que tout t’échappe et qu’il n’y a aucun moyen de revenir en arrière. À l’école, dans ta vie professionnelle, dans ta vie amoureuse ou familiale, des fois, il arrive des situations inattendues où tes limites peuvent être grandement mises à l’épreuve. Le stress augmente et la concentration diminue, tu te mets à douter de tout.

Ainsi, pour survivre à tout ça, il faut apprendre à lâcher prise dans certaines situations. Non, tu ne peux pas forcer les membres de ton équipe à remettre leur partie du travail à l’heure prévue. Non, tu ne peux pas prévoir un client insatisfait au bureau. Non, tu ne peux pas contourner les embouteillages pour ne pas arriver en retard à ton rendez-vous.

Le lâcher prise est alors une bonne philosophie afin de prioriser les événements de la vie qui te causent du stress. En effet, il faut que tu arrives à distinguer les différentes catégories de situations : celles que tu peux contrôler, celles que tu peux influencer et celles que tu ne peux ni contrôler ni influencer. Cette dernière catégorie est donc celle où tu devras lâcher prise. Parce que même avec toute la bonne volonté du monde, tu ne peux pas gérer tous les aspects de ta vie.

Le lâcher prise, c’est aussi comprendre que toute chose peut avoir une fin, et que c’est bien correct comme ça. Le lâcher prise veut dire que tu dois arrêter de t’accrocher à toutes les personnes, à toutes les activités ou à tous les souvenirs qui te causent du mal ou du stress. Laisse aller toutes les énergies négatives, tu n’en as pas besoin !

Crédit : Unsplash.com

Cela peut également dire d’accepter de nouvelles expériences qui peuvent te faire peur. Un emploi qui te sort de ta zone de confort, des discussions avec des gens qui te ressemblent peu, ce sont des choses qui t’empêchent de tout contrôler, mais qui sont grandement bénéfiques pour ta croissance personnelle. Expérimenter te permet aussi de connaître tes limites, un bon moyen de découvrir où l’on doit lâcher prise et où l’on doit se battre.

De plus, le lâcher prise ne signifie pas, même si tu te résignes à ne pas tout gérer, que tu renonces à tous tes rêves et à tous tes buts. Loin de là. Tu peux te fixer des objectifs scolaires et professionnels, sans toutefois dépasser les limites du possible. Le lâcher prise, c’est aussi avoir assez confiance en soi et s’accepter comme l’on est.

Le lâcher prise est un travail sur soi-même. C’est quelque chose qui s’apprend avec le temps en s’exerçant. Par exemple, arrêter de maudire les files d’attente à l’épicerie est une bonne façon de commencer : tu n’y peux rien s’il y a beaucoup de personnes.

Pour en savoir plus sur le lâcher prise et comprendre tous ses aspects, tu peux lire ces livres :

Savoir lâcher prise 1 (2011) et Savoir lâcher prise 2 (2013) de Melody Beattie.

Lâcher prise (2018) de Guy Finley.

L’acceptation et le lâcher prise (2014) de Colette Portelance.

Pour lire un article sur la médiation, c’est ici!

Pour apprendre à ignorer le regard des autres, c’est ici!

Partager sur Facebook
362 362 Partages
Sauvegarder sur Pinterest

Source: Oser Changer · Crédit Photo: Stocksnap.io