Daily Remedy

Le secret du bonheur est dans le hygge

Les habitants du Danemark sont les plus heureux du monde... et ils le doivent au hygge.

Publié le par Valérie Landry dans Bien-être
Partager sur Facebook
132 132 Partages

Hygge, c'est le nom donné à la philosophie de vie danoise qui se définit par l'art de prendre soin de soi. La popularité du lifestyle, on la doit en partie à Meik Wiking, auteur du livre Le Livre du Hygge — mieux vivre : la méthode danoise et CEO de l'Institut de recherche du bonheur à Copenhague. Comme les habitants du Danemark sont les plus heureux au monde et ce, malgré les températures froides et les taxes élevées, les chercheurs ont commencé à s'intéresser au hygge. Selon Wiking, c'est essentiel à leur bien-être : « C’est inscrit dans l’ADN du pays, comme la liberté l’est dans celui des Etats-Unis »

Trois facteurs déterminent le bonheur : la génétique (car on naît avec une plus grande ou moins grande disposition au bonheur), les politiques nationales (au Danemark, personne ne part du bureau passé 17h) et les choix de vie (le facteur sur lequel on a le plus de contrôle). Les recherchent démontrent d'ailleurs que ce qui influence le plus notre bonheur, ce sont les émotions positives au quotidien. Et attention, on ne parle pas d'absence d'émotions négatives, mais bien de gratitude pour les petites choses : c'est de faire avec ce qu'on a. 

 

Le hygge, c'est justement tous ces moments de bonheur qui ne s'achètent pas. C'est une atmosphère, c'est le plaisir d'être ensemble, c'est de se dorloter, de cultiver l'authenticité. Cuisiner un bon repas fait maison, boire un chocolat chaud sur le bord du feu, aller prendre une marche, s'emmitoufler dans une couverture... Le hygge, c'est la convivialité, c'est la relaxation, c'est le confort. Je le vois un peu comme une fin de semaine au chalet où on reste en pyjama et on joue à des jeux de société en famille. C'est de vivre plus lentement, de prendre le temps de juste s'asseoir et de flatter son animal de compagnie. C'est aussi de ne pas se priver, de manger à sa faim sans culpabiliser. Le comfort food est hygge. 

 

Les Danois sont des buveurs de café (4e au monde), des mangeurs de bonbons (2e au monde), des consommateurs de bougies (1er au monde). D'ailleurs, lorsqu'on leur demande ce qu'ils associent le plus au hygge, 85% d'entre eux répondent la bougie. Au Danemark, la décoration intérieure est très importante ; la maison doit être chaleureuse et invitante. Dans un monde où tout est apparences, le hygge nous propose d'être plus authentique : « Plus il y a de bling-bling, moins il y a de hygge », selon Wiking. Et le plus beau dans tout ça, c'est que c'est un mode de vie accessible à tous, puisqu'il ne coûte rien. 

 

Hygge : les bougies, un bol de popcorn partagé en famille, un canapé plein de coussins, un mug avec du thé fumant, un chandail en laine, un album photo, faire des confitures, être entouré de ceux qu'on aime, jouer aux Lego, le hyggebukser (le pantalon mou qu'on ne porte que chez soi)

Pas hygge : un bol de carottes crues, des talons aiguilles, un verre de champagne, les néons, la cuisine moléculaire, passer du temps sur son cellulaire, se dépêcher, bouder, les assiettes en plastique, réchauffer un plat congelé au micro-ondes

 

Weheartit

 

Sources : Self, Le Figaro Madame, Canal Vie, La Presse, Le Monde

Partager sur Facebook
132 132 Partages
Sauvegarder sur Pinterest

Crédit Photo: Weheartit